/// mangez des pommes! ///

Publié le par GRAPA




Les fruits sont très appréciés par les Romains. Traditionellement, on les sert en fin de repas selon l'expression du satiriste Horace: ab ovo usque ad mala, de l'oeuf aux pommes, qui se dit d'un menu complet composé de hors-d'oeuvres, de plats principaux et de desserts.

Si la cueillette des fruits sauvages constituait le quotidien de la ménagère gauloise, la conquête romaine a visiblement importé le concept d'arboriculture méconnu des populations indigènes. En effet, la pratique du verger se généralise à l'arrivée des Romains et cette "révolution" permet alors d'élargir considérablement le choix des fruits, cultivés ou sauvages, de production locale ou importés. La femme romaine se rendant au marché, ou dans les sous-bois, a la possibilité de varier le parfum de ses patinae (semblables à nos clafoutis) et autres desserts. Notons  toutefois que vraisemblablement seules les riches matronnes peuvent se délecter de fruits importés des provinces ensoleillées de l'Empire romain.

 

Fruits charnus cultivés

Abricot / Azérole (ou cénelle) / Caroube / Cédrat (ancêtre du citron) / Cerise / Coing / Corme / Cynhorrhodon / Datte / Figue / Grenade / Griotte / Melon / Merise / Mirabelle / Mûre noire / Nèfle / Olive / Pastèque / Pêche / Poire / Pomme / Prune / Reine-Claude 

 

Fruits charnus sauvages

Arbouse / Cornouille /  Fraise des bois / Framboise / Mûre de ronce / Myrtille / Pomme sauvage / Prunelle / Sureau noir  

 

Fruits secs et amandes

Amande / Châtaigne / Noisette / Noix / Pignon

 

Recettes
/// patina de poires ///
/// rome-made sweets ///

Publié dans alimentation romaine

Commenter cet article

camille 17/10/2009 22:17


cher laurent, je te mets le lien d'une page sur les ruches antiques qui répondra peut-être à tes questions!
http://www.encyclopedie-universelle.com/abeille1/abeille-histoire-hommes-civilisations5.html


Laurent 08/10/2009 13:47


Cher GRAPA,

A propos des fruits, petite question: comment faisait-on, à l'époque romaine, des confitures, sans sucre cristallisé? Je ne sais pas s'il existe d'ailleurs une preuve directe de la préparation
de confiture. Mais l'hypothèse de R. Sylvestre concernant un couvercle avec l'inscription RUBUS (framboise) le laisse penser (http://www.orbe.ch/documents/Les_graffiti_sur_ceramique_de_la_villa.pdf).
Est-ce qu'on peut faire de la confiture avec du miel, seul source de sucre à l'époque romaine?

Et justement, à propos du miel, comment était-il produit? Y avait-il des ruches ou l'approvisionnement n'était possible que dans des ruchers sauvages?

Merci d'avance!