/// qui a volé l'orange? ///

Publié le par g.r.a.p.a.

Une bref survol sur l'histoire des agrumes!

Le terme agrume désigne les fruits du genre citrus (citron, orange, pamplemousse, etc.) mais aussi ceux du genre fortunella (kumquat par ex.). La plupart des citrus sont originaires d'Inde et de Chine. La première espèce de citrus à avoir été introduite en Occident est le cédratier (vers 600 av. J.-C.). Au contact de la culture arabe, le bigaradier, qui produit l'orange amère, commence à être cultivé vers 1000 ap. J.-C., suivi par le citronnier au 12e siècle et l'oranger au 15e siècle, le mandarinier n'ayant été introduit qu'au 19e siècle.

p1000259_2.jpg
Un gros citron...

La seule agrume connue des sociétés antiques est donc le cédrat, premièrement en Mésopotamie, puis dans le monde grec dès le 3e siècle av. J.-C. Il est encore cultivé de manière anecdotique dans certaines régions méditerrannéennes (Corse, Sardaigne, Sicile...). Le cédrat (citrus medica) ressemble à un gros citron (les plus volumineux allant jusqu'à 25 cm de diamètre). L'appelation medica vient du fait qu'il était cultivé en Médie (actuel Azerbaïdjan).

Les Romains utilisaient le cédrat en médecine comme contrepoison ou désinfectant. Son écorce était utilisée dans de nombreuses compositions pharmaceutiques. Dans les cuisines romaines, l'écorce de cédrat semble incontournable: elle figure d'ailleurs dans la liste, attribuée à Apicius, des "épices indispensables dans une maison afin que rien ne manque aux assaisonnements".



Publié dans histoires de...

Commenter cet article