/// autour du foyer ///

Publié le par GRAPA

 

Lors d'une fouille, répérer la cuisine est assez simple...il suffit de trouver le foyer!

La cuisine, vaste pièce, est le coeur de la maison gauloise et sert autant de salle à manger que de pièce à vivre.

A l'époque celtique, le foyer se situe à même le sol et il est plus ou moins aménagé sous la forme d'une chape d'argile reposant sur un radier d'amphores. Ces soles, une fois chaudes, permettent de cuire directement des galettes dessus.

Les Gauloises cuisinent parfois sur feu vif mais le plus souvent sur un lit de cendres chaudes prêt à être ravivé si besoin. Quant à la fumée, elle peut être évacuée par une ouverture du toit grâce à une hotte en torchis ou encore un bête trou dans un mur.

Certains foyers étaient-ils surélevés, comme nos cuisinières modernes? Ce n'est pas impossible. Hélas, ce genre de structure reste difficilement repérable en fouille. Il en va de même pour les installations autour du foyer: on retrouve quelquefois un trou de piquet qui correspondrait à une potence pour attacher un chaudron. La crémaillère permettant quant à elle de régler la hauteur du chaudron.

Il semble cependant que les pots à cuire restent le mode de cuisson le plus utilisé. Pour préparer soupes, bouillies et ragoût, les récipients sont simplement disposés autour du feu.

 

 

Publié dans alimentation gauloise

Commenter cet article